scanR prépare sa mue pour le second semestre 2018


En attendant, il s’appuie sur ses utilisateurs pour identifier ses axes prioritaires de développement

Après 18 mois de vie et un accueil très positif de ses utilisateurs, scanR, moteur de la recherche et de l’innovation proposé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation va faire peau neuve !

Ces mois de rencontres, de présentations, de découvertes des usages ont conduit l’équipe scanR à s’engager dans une refonte de l’expérience utilisateur scanR. Pour ce travail, l’équipe est accompagnée par la société WEDODATA qui apporte son expérience en matière d’UX design, de datajournalisme, de datavisualisation et son regard neuf.

Tout est donc en place pour un nouveau scanR fin 2018 !

160 réponses en 10 jours à la consultation ouverte sur les orientations de scanR

Il y a un mois, l’équipe a procédé à une consultation électronique auprès de ses utilisateurs pour dégager les axes prioritaires de la refonte de scanR. Contacté via la liste de diffusion de dataESR, Twitter, LinkedIn, 160 d’entre vous ont répondu à notre appel en seulement 10 jours. Merci pour cette mobilisation qui rappelle l’attachement de la communauté de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation à scanR !

Cette consultation a permis de tester 22 propositions très générales de pistes d’évolutions, de recueillir de nouvelles idées et de les rapprocher des intuitions de l’équipe scanR.

Plus de 8 participants sur 10 attendent de scanR de description du paysage français d’une thématique scientifique ou d’un défi sociétal mobilisant la communauté scientifique. Les autres propositions sont sensiblement moins citées par les utilisateurs tout en recueillant un niveau significatif de soutiens. Disposer d’un suivi renforcé des projets (propositions 4 et 6) permettant d’identifier ses partenaires, les publications qui lui sont liées, de les situer par rapport à des projets comparables constitue ainsi une autre attente forte. Cette attente converge également avec le besoin de disposer d’une vision de synthèse sur un programme de financement dans son ensemble (proposition 11).La recherche d’experts se détache également parmi les attentes des utilisateurs. Disposer d’une vision enrichie des unités de recherche transparaît également au travers de diverses propositions (propositions 2, 5, 7, 10) notamment via la mise à disposition d’une liste des membres d’une unité de recherche (propositions 10 et 17). Enfin, disposer d’un point de vue englobant plusieurs structures partageant une même tutelle, membres d’un même réseau, implantées sur un même territoire rassemble un nombre significatif de promoteurs (proposition 8 et 13).

Le court questionnaire qui était proposé comprenait également la possibilité de faire des propositions libres. Certaines reprennent de propositions soumises à consultation : cartographie des thématiques, composition des équipes et fiche-chercheur. D’autres s’en distinguent comme le développement de la visibilité des liens d’essaimage, des incubateurs, la mise en valeur des autres productions de la recherche (données, collections, expositions, …) ou encore le lien entre recherche et ressources documentaires. Enfin, un certain nombre proposent de nouvelles sources (utiliser plus intensément SIRENE, visualiser et mettre en valeur les CIFRE, lier scanR aux books d’AVIESAN et utiliser des informations en matière de transparence sur les problématiques de santé).

Difficile de synthétiser autant d’attente et d’enthousiasme ! Un tableau de synthèse permet de compléter l’analyse à partir de 3 indicateurs complémentaires : le nombre de répondants ayant cité la proposition, le rang moyen de classement de la proposition et le score composite combinant les deux précédents indicateurs. Et en prime, les contributions libres sont aussi partagées.

Consultez les résultats du questionnaire


Les prochaines étapes de la refonte de scanR

Et après ? Après cette consultation dématérialisée sur les orientations de scanR, où va-t-on ?

Sur la base des retours utilisateurs et des travaux de l’équipe projet, nous allons concevoir une maquette qui rendra compte de la structuration de l’information sur le site, de la navigation qui sera proposée.

Nous avons sélectionné 16 d’entre vous pour participer à des tests-utilisateurs individuels d’une durée d’une heure environ organisé par Karen Bastien de WEDODATA. Nous avons mobilisé des utilisateurs variés et n'avons donc pas pu faire appel à toutes les bonnes volontés ! Après une première série d'entretiens individuels fin mars, la maquette sera ajustée puis testée à nouveau pour converger vers une version « stabilisée » du nouveau scanR.

Afin de présenter cette maquette et d'échanger sur scanR, nous avons organisé le 27 avril 2018 le premier Barcamp* dataESR consacré à scanR ouvert à tous.

Après un temps collectif de retour sur les premiers travaux de refonte en cours et une séance de questions/réponses, des ateliers ont été organisés autour de problématiques majeures pour scanR : identification de nouvelles sources et les bonnes idées pour scanR.

* Un BarCamp est une rencontre, une non-conférence ouverte, qui prend la forme d'ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par des participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au Barcamp. C'est le principe « pas de spectateur », « tous participants ». (Source : wikipédia)

Nous travaillons actuellement au design graphique de scanR en liaison avec le département de la communication du MESRI. À partir de mai, l’équipe scanR prendra en charge le développement sur la base des travaux de conception pour une version majeure proposée au cours du second semestre 2018. Et pendant les développements, aux moments-clés, nous vous proposerons des ateliers, des accès au site en développement pour ajuster le rêve à la réalité.

scanR, back to data !

Pendant cette refonte de l’UX, l’équipe n’oublie pas les données. Comment, en effet, développer un accès performant par thématique sans travailler les données, élargir le panel des sources proposées et automatiser encore l’alimentation de scanR ?

L’équipe travaille donc sur de nouvelles sources et élargit ses traitements sur d'autres sources. Développer la connaissance des partenaires étrangers des institutions françaises constitue un axe important d’investissement et passe par un travail de fond sur les affiliations étrangères et leur alignement par rapport à un référentiel pertinent.

Le développement de la connaissance des liens entre publications et projets constitue un autre axe de travail.

Enfin, l’équipe explore actuellement de nouvelles sources sur les financements sur projet pour compléter la vision proposée par scanR qui s’articule aujourd'hui autour des financements européens et de l’ANR (hors PIA).

Avec ces nouvelles données, une UX refondue, un scanR augmenté se prépare pour fin 2018 !

Rejoignez le groupe utilisateurs scanR

Participez aux évolutions de scanR et échangez avec les autres utilisateurs de scanR

Rejoignez le groupe utilisateur scanR

Recevez des notifications sur les mises à jour de scanR

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978). Vous pouvez, à tout moment demander que vos coordonnées soient supprimées, soit via l'url présente dans chaque notification, soit via le formulaire de contact